LeJournal

On peut être de gauche et avoir une bonne droite. Où est passée la gauche ? Celle de Jaurès, Blum, Camus, Mendès-France ou Gisèle Halimi, de la jeunesse, de l’avenir et de la République. Elle est là

image_author_La lettre de Laurent_Joffrin
Par La lettre de Laurent Joffrin
307 articles
7 déc. · 2 mn à lire
Partager cet article :

La malédiction Trump

En dépit de ses innombrables casseroles, l’ancien président s’est installé à la place de favori pour la prochaine élection présidentielle. Avec des projets encore plus angoissants.

On hésite à l’écrire au moment où s’alignent en rangs serrés les calamités qui affligent la planète, entre les horreurs de Gaza, les dangers redoublés en Ukraine, les nouvelles alarmantes sur climat, le regain des attaques terroristes et quelques autres désastres de moindre calibre. Pourtant un danger majeur monte à l’horizon, qui risque de bouleverser soudain l’équilibre géopolitique : la transformation des États-Unis, première puissance mondiale, en démocratie illibérale brutale et imprévisible.

On savait le retour de Donald Trump au pouvoir – puisqu’il s’agit de cela – tout à fait vraisemblable. Tandis que les multiples procédures judiciaires à juste titre lancées contre lui glissent sur lui comme sur les plumes d’un canard, les sondages unanimes et répétés le donnent largement vainqueur des primaires républicaines, à tel point qu’il ne daigne même pas débattre avec des rivaux relégués au diable vauvert. Et surtout, les enquêtes d’opinion le donnent aussi gagnant dans la présidentielle elle-même, face à un Joe Biden handicapé par son âge et les difficultés du gouvernement.

...